Il y a quelques semaines, j'ai été exlocaté de ma chambre. Moman m'a dit
«on commence les travaux,  tu dégages ».

J'ai dit  « mais.. euh.. c'est à dire que je ... »

Elle m'a dit «  quoi?! tu oses contester... »

J'ai dit « non majesté, voyons, jamais je ne me permettrai de remettre en cause votre autorité...s'il vous plait, non pas le fouet... pas encore... »

Prudemment, je me suis alors retiré de son bureau en rampant à plat ventre sur la moquette comme elle l'exige de chacun de ses disciples sous peine de châtiment immédiat.

J'ai déménagé fissa de ma loge présidentielle, option « murs qui parlent », moquette sur étagère et vue sur la banquise avant qu'elle ne m'envoie sa garde personnelle armée, une bande de soldats sanguinaires
entièrement dévoués à sa cause (« just do it ») puisque totalement lobotomisés (le doc fait des expériences bizarres en secret).

Je ne suis pas le seul, nous sommes quatre dans le même cas, mais personne parmi les autres hivernants n'a daigné bouger le rikiki... par peur des représailles, ca ce comprend.

Dans sa grande bonté d'âme, sa majesté m'a tout de même octroyé une nouvelle piaule, me laissant même le choix de l'embarra: « pour toi, c'est la 29 ou la passerelle extérieure »;


N'ayant point obtenu l'agrément du doc pour loger à la belle étoile, j'ai été contraint d'opter pour la chambre 29, autrement dit les futures toilettes du dortoir... Oui oui, j'ai bien étudié le plan et il n'y a pas de doute permis, je dors dans les waters...c'est gratifiant vous n'avez pas idée!

De quoi me plains je ?! Pour l'instant ces fameux trônes de porcelaine ne sont point encore installés dans ma chambre et les anciens restent en service en face. Mais pour combien de temps encore ?

Je sens (si je puis dire) le jour venir où l'on va transformer mon nouveau logis en « petit coin » et où l'on viendra me tirer de mon sommeil toutes les cinq minutes pour assouvir une envie pressante.

« Eh mec, réveilles toi, sors! faut que j'y aille ca urge là... »

couloirentravaux
Le dortoir est en travaux en ce moment, l'équipe technique a pour mission de refaire tout l'étage supérieur. Éclairage, plomberie, isolation, moquettes, chauffages, peintures... tout y passe du sol au plafond.


Notre glorieuse majesté disposera bientôt d'une suite royale à l'étage digne de son statut avec ses sauna, hammam et jacuzzi indispensables à son bien-être. La déco et le mobilier, signés de la main d'un grand
créateur à la mode, seront entièrement réalisés en bois d'une espèce d'arbre très rare en voie d'extinction.

Les murs seront entièrement tapissés à la feuille d'or et le sol sera recouvert de peaux de bébés phoques sauvagement assassinés à grands coups de machette par des mercenaires sans foie (gras) ni loi qui prendront leur pied en le faisant.

A la demande express de Moman, il paraitrait même que deux nouveaux postes de VCAT aient été créés pour le prochain hivernage: le VCAT masseur et le VCAT esthéticien-manucuriste dont les services seront exclusivement réservés à sa personne.


cellulepsyQuant au reste de l'étage, il est en train d'être transformé en service psychiatrique. Nos futures cellules sont blanches immaculées, l'isolation phonique a été renforcée (pour ne plus entendre les cris des
voisins) et les barreaux aux fenêtres devraient être posés d'un jour à l'autre !

Futurs hivernants en partance pour les tests psy à Paris, méfiez vous, si vous êtes déclarés aptes c'est que vous êtes fous, fuyez tant qu'il en est encore temps!

Ou venez avec nous car au final, à l'asile on est pas si mal !



Nb: Pour les besoins du récit j'ai peut-être exagéré certains points... le doc ne fait pas d'expériences bizarres..par contre tout le reste est vrai ;)